Navigation – Plan du site

Ouverture du colloque « La cour et les sciences : naissance des politiques scientifiques dans les cours européennes aux xviie et xviiie siècles »

Opening of the conference “The court and the sciences: birth of scientific policy in the European courts in the seventeenth and eighteenth centuries”
Jean-Jacques Aillagon et Béatrix Saule

Résumés

À l’occasion de l’exposition « Sciences et curiosités à la cour de Versailles » au château de Versailles (26 octobre 2010 au 3 avril 2011), le Centre de recherche du château de Versailles a organisé le colloque « La cour et les sciences : naissance des politiques scientifiques dans les cours européennes aux xviie et xviiie siècles ». Pour les sciences et pour le royaume – devrions-nous dire. En effet, la cour, siège du pouvoir et lieu de concentration des capitaux, soutenait la recherche scientifique tandis que cette dernière devait servir les intérêts généraux du pays et la gloire de son souverain.
En un temps qui ignorait encore la séparation entre les deux cultures, scientifique et technique d’un côté, humaniste et artistique de l’autre, on vit cependant s’affirmer une nouvelle idée de la science. Cette modernité, la plupart du temps, ne put exister sans le concours actif des princes. La cour, comme lieu d’expérimentation, d’innovations techniques, apparaît comme un des moteurs des évolutions de la recherche, permettant notamment des applications concrètes. L’implication des souverains européens, par leur éducation, par leurs rapports privilégiés avec les savants, fut souvent à l’origine du développement des connaissances scientifiques dans de nombreux domaines.
Dans ce colloque, il s’agit donc essentiellement d’étudier les politiques scientifiques volontaristes ou non des états européens sous l’Ancien Régime en s’attachant particulièrement à la recherche « fondamentale » et à la recherche « utile » (amélioration de la santé, lutte contre la famine, progrès des techniques, des constructions et des bâtiments, etc.). Volontairement comparatistes, les études englobent l’ère géographique européenne à travers trois axes : le financement des sciences et des scientifiques, la communauté scientifique face à la cour et, enfin, la diffusion et la culture scientifique à la cour.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

cour, sciences
Haut de page

Texte intégral

Jean-Jacques Aillagon et Béatrix Saule

Jean-Jacques Aillagon et Béatrix Saule : discours d'ouverture

Enregistrement audio de la communication au colloque « La cour et les sciences : naissance des politiques scientifiques dans les cours européennes aux XVIIe et XVIIIe siècles », jeudi 3 février 2011, Galerie basse du château de Versailles.

Crédits : © Jean-Jacques Aillagon et Béatrix Saule / 2011 / CRCV

Haut de page

Table des illustrations

Crédits Jean-Jacques Aillagon et Béatrix Saule
URL http://crcv.revues.org/docannexe/image/11424/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 97k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Jacques Aillagon et Béatrix Saule, « Ouverture du colloque « La cour et les sciences : naissance des politiques scientifiques dans les cours européennes aux xviie et xviiie siècles » », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles [En ligne],  | 2011, mis en ligne le 28 septembre 2011, consulté le 28 mai 2017. URL : http://crcv.revues.org/11424 ; DOI : 10.4000/crcv.11424

Haut de page

Auteurs

Jean-Jacques Aillagon

Président de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles.

Béatrix Saule

Directeur du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Jean-Jacques Aillagon et Béatrix Saule / 2011 / CRCV

Haut de page
  • Logo Centre de recherche du château de Versailles
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org