Navigation – Plan du site

Les Champenois à Versailles : artistes, littéraires et musiciens champenois à la cour sous Louis XIV, Louis XV et Louis XVI

Colloque, Troyes et Saint-Julien-les-Villas, 16, 17 et 18 octobre 2014
Natives of Champagne at Versailles: artists, writers and musicians from Champagne at Court under Louis XIV, Louis XV and Louis XVI. Symposium, Troyes and Saint-Julien-les-Villas, 16, 17 and 18 October 2014
Les Champenois à Versailles
Informations sur cette image
Crédits : © Benoît Roux / université de Reims Champagne-Ardenne / 2014

La Champagne, avec ses composantes septentrionale et méridionale, se situait, sous l’Ancien Régime, entre l’Île-de-France et la Lorraine, alors région frontière. Tout en gardant une importance économique et stratégique forte, la Champagne était structurellement liée au siège du pouvoir, Versailles, ne serait-ce que comme premier contact avec la France des souverains étrangers – germaniques ou transalpins – rejoignant la cour, ou par le rôle éminent de Reims, ville des sacres. À quel point la proximité géopolitique de la Champagne avec la cour aida la région à se forger une identité propre ? C’est l’une des questions à laquelle cette publication souhaite répondre.
Aux xviie et xviiie siècles, plusieurs personnalités de premier plan liées à la Champagne eurent une carrière artistique à la cour de Versailles : on pense bien sûr à François Girardon, Nicolas et Pierre Mignard, ou encore à Robert Nanteuil et Jean de La Fontaine. Ce qui nous intéresse ici est de savoir si ces personnalités ont créé et maintenu des réseaux, attirant à leur tour des protégés ou des clients champenois à la cour. Une telle analyse nécessite une connaissance approfondie de leur parcours, mais aussi de leur entourage, souvent composé de personnalités de second plan méconnues. On cherchera donc à voir dans quelle mesure l’appartenance à la Champagne a pu influencer la carrière de certains artistes, hommes de lettres ou hommes de pouvoir.
Le retour en Champagne de ces « exilés » versaillais ouvrira un troisième champ d’investigation. À quel point restent-t-ils-attachés à leur région ? Comment s’articulent et évoluent les relations entre les nouveaux Versaillais et leur région d’origine ? Girardon, par exemple, se montre très attaché à Troyes, sa ville natale, en faisant don à la ville de plusieurs de ses œuvres majeures, tandis que les frères Nicolas et Pierre Mignard semblent s’en être désintéressés.
L’approche biographique qui a été retenue par la direction scientifique de ce colloque troyen consacré aux « Champenois à Versailles » permet de mieux apprécier l’importance du clientélisme champenois à la cour de Versailles et la contribution de ces réseaux à la constitution d’une identité culturelle et politique champenoise.

Consulter le programme complet.

Responsables scientifiques : Jean-Luc Liez, Thomas Nicklas et Hendrik Ziegler.

Partenaires : Université de Reims Champagne-Ardenne ; Ministère de la Culture et de la Communication ; Région Champagne-Ardenne ; Maison du patrimoine du Grand Troyes ; Centre de recherche du château de Versailles ; Centre d'étude et de recherche en histoire culturelle (CERHIC) ; Centre de recherche interdisciplinaire sur les modèles esthétiques et littéraires (CRIMEL) ; Centre interdisciplinaire de recherche sur les langues et la pensée (CIRLEP).

Les douze communications au colloque sont publiées ici en ligne sous la direction de Hendrik Ziegler (octobre 2015).

  • Logo Centre de recherche du château de Versailles
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org